Juillet 2011 : les retours ratés..ou non

Certains groupes ne devraient pas insister. Je me fais la réflexion depuis quelques temps pour des groupes ayant connu leurs heures de gloire dans les années 80 et qui persistent à tenter de rester dans le courant actuel. Je ne ferais bien sûr pas une généralité car vous allez me trouver des exceptions à ce que je vais vous développer !

 

Oui, je suis d’accord que certaines reformations ont engendré des suites convenables, oui je suis d’accord que certaines reformations ont comblé des vides, oui je suis d’accord que certaines reformations valaient le coup rien que pour les voir en live …

 

La raison de ces reformations me laisse quand même parfois rêveur. L’aspect financier prend souvent le dessus sur la raison artistique. Le parcours d’artistes ayant évolué seul ou avec d’autres formations moins célèbres les font revenir à leurs débuts, espérant vaguement solliciter l’amour déchu de leurs premières amours ?

 

Je ne prendrais que quelques exemples pour illustrer ces quelques lignes.

 

Deux exemples flagrants : Orchestral Manœuvres In The Dark, The Human League.

Ces deux groupes ont eu un succès planétaire mérité, ayant porté la musique vers de nouveaux horizons…quoique l’on en pense.

 

http://www.youtube.com/watch?v=uPudE8nDog0

 

http://www.youtube.com/watch?v=d5XJ2GiR6Bo

 

Ceux qui ne connaissent pas ces deux titres sont au choix :

 

-          trop jeunes (nés après 1980)

-          sourds

-          ermites

-          ou les trois à la fois

 

2011 voit cela..

 

http://www.youtube.com/watch?v=qjtzJZ0f6Ac

 

http://www.youtube.com/watch?v=tSuIrgjUlcc

 

Quelle soupe me direz-vous ! Et je ne peux que vous donner raison.

 

A force de trainer sur internet, j’ai trouvé également le cas des groupes qui se reforment, mais qui ne font que donner des concerts basés sur leurs vieux répertoires, et dont les dates de concerts se situent sur le continent américain en large majorité, se hasardant rarement sur le vieux continent. Une mode complètement « hype » d’ailleurs est de baser une tournée sur un album…Ce que je trouve nul pour ma part.

 

Les reformations sont elles vouées à un échec ? Non bien sûr. Les exemples ne manquent pas, mais force est de constater que si le « come back » est réussi, c’est que la volonté artistique est marquée, l’aspect financier mis de coté et le plaisir de jouer est porté comme un étendard.

 

Deux exemples aussi parmi tant d’autres :

 

The Feelies et Echo And The Bunnymen

Ces deux groupes jouissent d’une reconnaissance largement partagée parmi leurs fans, certes beaucoup plus limité que les deux autres groupes cités plus haut.

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=L7EpGVB7-kk

 

http://www.youtube.com/watch?v=VM6j14DDtGI

 

Ceux qui ne connaissent pas ces titres sont largement excusés.

 

Leur reformation donne cela…

 

http://www.youtube.com/watch?v=u9Mj_5U96jw

 

http://www.youtube.com/watch?v=UwBmrvtMX0w

 

Je ne vois pas de révolution dans leur univers musical respectif, perdurant dans un style qui leur sont propres, à enfoncer le clou, et par la même occasion garder leur identité.

Total respect comme dirait l’autre.

 

J’attends de voir Dead Can Dance…En espérant qu’ils prennent la seconde option.